Qu’est-ce que la rosacée et comment le collagène marin peut-il aider ?

Notre visage est le miroir de nos émotions et de nos pensées, c’est la première chose que nous remarquons chez l’autre. C’est pourquoi il est si important de conserver une peau saine et belle : elle contribue à renforcer notre confiance en nous et assure notre bien-être physique.

Mais au quotidien, notre peau est exposée à des facteurs externes tels que les conditions météorologiques, allant des rhumes d’hiver aux chauds rayons du soleil d’été, et elle est également influencée de l’intérieur par notre alimentation, le stress que nous subissons et notre génétique. C’est pourquoi nous nous efforçons généralement de faire en sorte que notre « carte de visite », notre visage, soit le plus beau possible.

Si, pour beaucoup, l’objectif premier est de trouver différents moyens de préserver la jeunesse de la peau (nous expliquons ici comment le collagène marin peut aider à retarder le vieillissement de la peau), pour tous, toute affection cutanée visible peut influencer la façon dont ils se sentent et se présentent au monde. Dans cet article, nous allons donc nous concentrer sur la rosacée, une affection cutanée assez courante (on estime qu’elle touche quelque 415 millions de personnes dans le monde), particulièrement répandue chez les personnes au teint clair ou d’origine celte et scandinave, qui peut devenir une cause d’inconfort et de perte de confiance en soi.

Nous allons voir ce qu’est la rosacée, d’où elle vient, comment elle peut être traitée et pourquoi le collagène marin peut être utile.

Qu’est-ce que la rosacée ?

La rosacée est une affection cutanée inflammatoire chronique courante caractérisée par des rougeurs anormales sur le visage, principalement dans les zones du nez, du front et des joues. La rosacée touche principalement les personnes au teint clair et apparaît le plus souvent chez les personnes âgées de 25 à 60 ans et touche surtout les femmes. Sur la base des symptômes, la rosacée est divisée en 4 types différents, bien que plusieurs types puissent apparaître en même temps :

  • la rosacée érythémato-télangiectasique – elle se caractérise par des bouffées de chaleur, et parfois des picotements ou des brûlures, ou une peau rugueuse ou squameuse ;
  • la rosacée papulo-pustuleuse – caractérisée par de légères papules ou pustules, et souvent confondue avec l’acné ;
  • la rosacée phymateuse – entraîne un épaississement de la peau et une surface irrégulière, ainsi que des bosses sur le nez ;
  • la rosacée oculaire – sous-type le plus grave entraînant une inflammation de la paupière et de l’œil.

En conséquence, la recherche scientifique identifie quatre stades différents d’évolution de la rosacée.

Au stade 1, elle se caractérise par des rougissements fréquents et une irritation de la peau, qui évoluent vers des rougissements persistants (stade 2), des papules et des pustules (stade 3). Le stade 4 de la maladie se caractérise par une défiguration du nez et le développement d’une inflammation oculaire – le blanc des yeux devient rouge.

La rosacée peut souvent ne pas être diagnostiquée pendant de longues périodes, parce qu’elle est confondue avec l’acné, les coups de soleil, les allergies aux cosmétiques ou parce que les symptômes des phases initiales de la rosacée ne se manifestent que périodiquement.

Collagène marin naturel 

Quels sont les facteurs qui influencent l’apparition de la rosacée et comment la traiter ?

Les facteurs exacts qui influencent l’apparition de la rosacée ne sont pas bien établis. Cependant, il est généralement admis que plusieurs facteurs peuvent y contribuer, et les anomalies du système immunitaire, qui peuvent accroître la sensibilité de la peau à l’environnement externe, et la dysrégulation neurovasculaire ont été considérées comme les causes principales. L’étude de 2016 publiée dans l’International Journal of Molecular Sciences regroupe les facteurs d’influence comme suit :

  • Facteurs prédisposants – tels que la prédisposition génétique et d’autres maladies, par exemple les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (« MICI »), les maladies cardiovasculaires, le diabète et les maladies neurologiques ;
  • Anomalies de l’immunité – telles que le dysfonctionnement de la barrière épidermique, l’augmentation des taux de vitamine D et autres ;
  • Dysrégulation neurovasculaire, qui peut principalement provoquer des bouffées de chaleur et des sensations de brûlure ;
  • Les facteurs déclenchants – tels que les rayons ultraviolets (« UV »), la chaleur, le stress, ainsi que les acariens et les microbes.

Un peu plus sur les facteurs déclenchants : des études suggèrent que le rayonnement UV dans les maladies inflammatoires de la peau comme la rosacée peut entraîner une dégénérescence du collagène dermique. L’exposition aux UV peut également entraîner une hypervascularisation – ce qui signifie qu’une concentration plus élevée de vaisseaux sanguins peut se produire, contribuant ainsi à l’aggravation de la rosacée. L’exposition à la chaleur et au stress peut également devenir un facteur d’aggravation des symptômes de la rosacée.

Ainsi, bien que vous puissiez être prédisposé à la rosacée par vos gènes, elle peut également survenir en raison d’anomalies du système immunitaire et neurovasculaire. Cependant, il existe un certain nombre de déclencheurs, tels que l’exposition aux rayons UV, la chaleur et le stress, qui peuvent être évités.

Comment traite-t-on la rosacée et le collagène marin peut-il aider ?

Selon différentes sources, si elle est détectée tôt et traitée correctement, la rosacée et ses symptômes peuvent être mieux gérés, et la progression de l’affection peut être ralentie, voire arrêtée.

Collagène en poudre
Collagène en poudre

Les options de traitement et de prévention comprennent, avant tout, l’évitement des facteurs déclenchants. Ceux-ci comprennent les boissons chaudes, l’alcool, les aliments épicés, le stress, le soleil, l’exposition aux UV et la chaleur – tous ces déclencheurs augmentent le flux sanguin et provoquent la dilatation des petits vaisseaux sanguins du visage. Les nettoyants et les crèmes hydratantes qui ne brûlent pas ou n’irritent pas la peau peuvent et doivent être utilisés. Pour les cas plus graves et en fonction des symptômes, d’autres traitements, tels que des médicaments et des crèmes, peuvent également être envisagés.

Quelle est la place du collagène marin dans tout cela, me direz-vous ? Eh bien, à l’heure actuelle, le collagène marin ne s’est pas avéré être particulièrement influent dans le traitement de la rosacée – il n’a pas été possible de déterminer avec certitude si le collagène possède des propriétés qui pourraient aider les personnes atteintes de rosacée. Cependant, les propriétés existantes du collagène marin peuvent contribuer à atténuer certains des symptômes, ainsi qu’à améliorer l’état général de notre peau.

Le collagène est le principal élément constitutif de notre corps, et il contribue également à la santé de notre peau. Le collagène contribue au remplacement et au renouvellement des tissus conjonctifs endommagés, ce qui peut être particulièrement important pour la rosacée. Le collagène participe également au processus d’hydratation de la peau et à la lutte contre la sécheresse et l’irritation, qui sont des symptômes typiques de la rosacée.

Le collagène est également un composant important pour la structure et la solidité des vaisseaux sanguins. Il crée des vaisseaux sanguins solides et flexibles qui contribuent à maintenir un flux sanguin sain. Les vaisseaux sanguins capillaires relient les artères et les veines, et remplissent la fonction de fournir de l’oxygène et des nutriments aux cellules du corps, y compris la peau.

Enfin, dans cet article, nous avons déjà examiné la façon dont le collagène peut contribuer à la santé de nos intestins. La glutamine, l’un des principaux acides aminés du collagène, peut contribuer à la réparation et à la guérison de la paroi intestinale en cas d’apparition de MICI, qui, comme nous l’avons vu précédemment, est l’un des facteurs contribuant à la rosacée.

Pourquoi le collagène marin ?

Les peptides de collagène marin pur Weightworld ont un faible poids moléculaire, et donc, sont facilement digestibles et absorbés par le corps, et sont dirigés vers les zones de notre corps où le collagène est le plus nécessaire, y compris notre peau. Les peptides de collagène marin Weightworld sont faciles à utiliser, et peuvent être pris avec n’importe quelle boisson ou nourriture, au moment de votre routine quotidienne qui vous convient le mieux. De plus, les peptides de collagène marin Weightworld ont un goût et une odeur neutres.

Pour en savoir plus sur la façon dont le collagène peut améliorer notre corps, lisez d’autres articles sur notre blog. Pendant que vous y êtes, consultez ce comparatif top 5 et avis sur les meilleurs collagènes marins.

Camille

Ici Camille, je te souhaite la bienvenue sur mon blog dédié au Collagène Marin ! Je travaille à la maison et je cuisine (trop) peu, par manque de temps et de motivation. Grâce à quelques compléments alimentaires, comme le Collagène Marin, j'ai trouvé la solution idéale pour combler mes besoins nutritionnels et garder la forme. Le Collagène Marin pur est une excellente source d'acides aminés essentiels et de vitamine C. Le but de ce blog est de partager mon retour d'expérience sur les différents compléments que j'ai pu testé, mais aussi répondre aux questions fréquentes.